Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de The Metric System - Brian Molko ft Trash Palace (Collaborations/duos)

15 Mars 2008 , Rédigé par Placebo, Paroles et traductions Publié dans #Collaborations - Placebo

The Metric System
(Brian Molko ft Trash Palace)
PLACEBO



The Metric System

Paroles Trash Palace - Traduction Pam


The Metric System Le Système Métrique
Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it

Rock boy is genital sack juice mad
His delicious apparatus would flutter
And tremble after pubic worship
He would freeze it in a jar
And sell it to celebrity lesbians

Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it

They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
You know they're down with the metric system
And they never fuck around

They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
You know they're down with the metric system
And they're payin' by the pound

Good work if you can get it

Rock boy is genital sack juice mad
His delicious apparatus would flutter
And tremble after pubic worship
He would freeze it in a jar
And sell it to celebrity lesbians

Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it

They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
You know they're down with the metric system
And they never fuck around

They wanna buy it in kilos
They wanna buy it in grams
You know they're down with the metric system
And they're payin' by the pound

They wanna buy it in kilos
(Good work if you can get it)
They wanna buy it in grams
(Good work if you can get it)
You know they're down with the metric system
And they're payin' by the pound

Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it
Good work if you can get it
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir

Rock boy est vidé de ses fluides génitaux
Son délicieux appareil va s'agiter
Et frémir après culte à la gloire du pubis
Il va les congeler dans une jarre
Et les vendre à des célébrités lesbiennes

Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir

Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Tu sais qu'elles sont rompues au système métrique
Et pas du genre à déconner

Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Tu sais qu'elles sont rompues au système métrique
Et qu'elles payent au gramme près

Job cool si tu peux l'avoir

Rock boy est vidé de ses fluides génitaux
Son délicieux appareil va s'agiter
Et frémir après culte à la gloire du pubis
Il va les congeler dans une jarre
Et les vendre à des célébrités lesbiennes

Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir

Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Tu sais qu'elles sont rompues au système métrique
Et pas du genre à déconner

Elles veulent en acheter par kilos
Elles veulent en acheter par grammes
Tu sais qu'elles sont rompues au système métrique
Et qu'elles payent au gramme près

Elles veulent en acheter par kilos
(Job cool si tu peux l'avoir)
Elles veulent en acheter par grammes
(Job cool si tu peux l'avoir)
Tu sais qu'elles sont rompues au système métrique
Et qu'elles payent au gramme près

Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir
Job cool si tu peux l'avoir


Annotations
Good work if you can get it : la traduction exacte de cette tournure de phrase est "C'est une bonne planque, encore faut-il la trouver", mais on a préféré "Job cool si tu peux l'avoir" pour garder le rythme. 

Pubic worship : il s'agit ici d'un jeu de mot avec l'expression "public worship" qui signifie l'exercice du culte religieux.

Be down with something/someone : il s'agit d'une expression signifiant être familier avec quelque chose/avec quelqu'un, bien connaitre quelque chose/quelqu'un. Dans la chanson, l'ami "Rock boy" se trouve face à des acheteuses qui connaissent bien la marchandise et le marché et on ne peut visiblement pas les arnaquer comme ça...

To fuck around : il s'agit là encore d'une expression idiomatique qui est un synonyme de "fuck about" et qui signifie déconner, faire l'imbécile, plaisanter... là justement, ces célébrités lesbiennes ne plaisantent apparemment pas avec le marché des fluides génitaux masculins...

To pay by the pound : il s'agit d'une expression qui signifie payer uniquement pour ce que l'on consomme et que l'on obtient sur le champ.

L'histoire racontée dans cette chanson est comme l'explique Brian Molko un peu plus bas, celle "d’un mec qui vit à Los Angeles et qui vend son sperme à des lesbiennes célèbres pour qu’elles puissent avoir des enfants".


The Metric System clip Cette chanson est la piste 3 de l'album Position de Trash Palace projet parallèle de Brian Molko produit par Dimitri Tikovoi. Le projet de Dimitri Tikovoi a bénéficié par deux fois de la collaboration de Brian Molko:
- Le duo avec Asia Argento tout d’abord, sur la reprise "inversée" de Je t’aime Moi Non Plus de Serge Gainsbourg.
- Et sur le single chanté par
Brian en solo : The Metric System, pour lequel il tourne aussi la vidéo.
Il va jusqu’à se produire sur scène avec l’équipe du Trash Palace lors du concert au festival des Vieilles Charrues durant l’été 2002.
 


Ce qu'en dit Brian Molko :
Article en français
Les Inrocks : Est-ce ce coté subversif qui vous a également attiré dans le projet musical Trash Palace, du français Dimitri Tikovoï ?

Brian Molko : Ca, c’était juste pour s’amuser ! Dimitri Tikovoï est mon pote. On a le même sens de l’humour, le porno nous fait rigoler. Ce qui est drôle c’est que les gens, les médias, tout le monde nous a pris très au sérieux. Du coup, c’était encore plus jubilatoire. Dans un autre registre, je viens aussi de travailler avec le DJ allemand Timo Maas.

Brian Molko, Les Inrockuptibles, Novembre 2004


Article en français
Brian, tu as parlé il y a déjà quelque temps d’un concept album sur la pornographie en collaboration avec un autre artiste. Où en est ce projet ? Quel est cet artiste ? Quand ce projet sortira t-il ?

Brian : L’artiste en question est un français qui s’appelle Dimitri, et dont le pseudonyme est le vibrateur. Il a fait un album électronique en français sur la pornographie et je suis dessus ainsi que John Cale, Jean-Louis Murat. On a écrit des textes pour Dimitri, moi j’en ai écrit un à la William Burrough.
C’est l’histoire d’un mec qui vit à Los Angeles et qui vend son sperme à des lesbiennes célèbres pour qu’elles puissent avoir des enfants : voilà l’histoire. Mais c’était très intéressant de travailler sur le disque car c’est de la musique très différente de celle que l’on fait d’habitude et j’aime beaucoup ce genre de musique. Cela devrait normalement sortir cet été.

Brian Molko, Interview, M6 music 2001
Ce qu'en dit Dimitri Tikovoi :
Article en français
Quand j'ai bossé avec Placebo, j'ai fait écouter un morceau à Brian Molko en lui demandant s'il voulait bosser avec moi dessus. Il a flashé sur le projet. Il a dit "super ! ça parle de cul ! moi j'ai aussi envie de faire un truc comme ça " et on a fait le morceau "Metric System."

Dimitri Tikovoi, POPnews novembre 2002




Retour Collaborations Molko

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Anton 18/01/2009 18:12

J'aime particulièrement cette chanson, l'esthétique du clip est sympa aussi, cet album de Trash Palace n'est peut-être pas très abouti mais les chansons avec Brian sont quand même intéressantes je trouve même si je suis moins fan du duo avec Asia Argento.En tous les cas merci pour cette traduction, qui me semble juste, et merci pour ce site qui est de mon point de vue LE site placébien de référence pour tout fan qui se respecte. Continuez s'il vous plait, le nouvel album approche .

Placebo, Paroles et traductions 19/01/2009 19:59


Merci Anton :) .


Thomas 16/03/2008 22:09

Ouais c'est vrai que ça fait penser à un traffic de drogue
en tout cas votre site est indispensable pour les gens nuls en anglais comme moi, et c'est sympa de découvrir un sens aux chansons qui étaient jusque là un peu abstraite

Placebo, Paroles et traductions 17/03/2008 00:21

Comme tu l'as souligné pour Second Sight, parfois il vaut mieux ne pas savoir pourtant :D .Mais c'est vrai que c'est dommage de passer à côté de textes comme celui de Without You I'm Nothing, Spite & Malice, This Picture, Allergic et tant d'autres qui sont quand même bien écrits je trouve... mais ne va pas imaginer que tous les textes livrent tous leurs secrets, certains vers restent abstraits pour nous malgré de nombreuses recherches, et même certaines paroles restent abstraites parce qu'on ne comprend pas ce que chante M. Molko, donc il arrive que le mystère reste entier :D .Pam

Thomas 16/03/2008 10:41

J'avais pas lu votre première traduction pour cette chanson, mais là vraiment c'est la plus cohérente que j'ai vu
Merci pour ce site qui est vraiment génial

Thomas

Placebo, Paroles et traductions 16/03/2008 11:51

Merci pour ces compliments Thomas.On avait fait cette trad un peu vite, et comme on relit l'ensemble des trads en ce moment et que celle-là m'avait toujours un peu gêné justement, j'ai refait quelques recherches... j'avoue être satisfaite du résultat cette fois, j'attends l'avis de Nad, on va peut-être la modifier encore un peu, mais cette fois je pense que le sens est juste et j'ai fait mon possible pour respecter au mieux la "métrique" de la chanson.La remarque faite par Molko sur l'histoire de cette chanson et les paroles me font penser à une ville pourrie dans laquelle des célébrités lesbiennes font tout pour obtenir le produit rare et précieux qu'est le sperme pour elles, comme une sorte de Graal, et que par conséquent elles sont les mieux informées sur comment s'en procurer et à quel prix, ça me fait penser aussi à un traffic de drogue.J'aime bien cette chanson en fait, elle a un petit côté pervers et crapuleux qui est bien sympathique :D .Bonne visite Thomas !Pam