Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de The Bitter End (Sleeping With Ghosts)

26 Avril 2007 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #Sleeping With Ghosts - Placebo

The Bitter End
(Sleeping With Ghosts)
Paroles et traduction
PLACEBO

The Bitter End - Placebo The Bitter End - Placebo The Bitter End - Placebo

Paroles Placebo - Traduction Pam

The Bitter End

Since we're feeling so anaesthetized
In our comfort zone
Reminds me of the second time
That I followed you home
We're running out of alibis
On the second of May
Reminds me of the summer time
On this winter's day

See you at the bitter end

See you at the bitter end

Every step we take that's synchronised
Every broken bone
Reminds me of the second time
That I followed you home
You shower me with lullabies
As you're walking away
Reminds me that
It's killing time
On this fateful day

See you at the bitter end x4

Every time we intercepted
It feels love like suicide
[...]
To miss your eyes, your lips

See you at the bitter end
La Toute Fin

Alors qu'on se sent si apathique
Dans notre petit confort
Ça me rappelle la deuxième fois
Où je t’ai suivi chez toi
On est à court de prétextes
En ce 2 mai
Ça me rappelle l’été
En ce jour d’hiver

On se retrouvera tout à la fin

On se retrouvera tout à la fin

Chaque pas que l'on fait ensemble
Chaque os brisé
Me rappelle la deuxième fois
Où je t’ai suivi chez toi
Tu m’inondes de berceuses
Pendant que tu t’éloignes
Ça me rappelle que
C’est le moment d’y mettre fin
En ce jour fatidique

On se retrouvera tout à la fin x4

Chaque fois que l'on se croise
L'amour ressemble au suicide
[...]
Regretter tes yeux, tes lèvres

On se retrouvera tout à la fin


Annotations
The bitter end : il ne s'agit pas là d'une fin amère (même si le contexte de la chanson qui parle de rupture le laisse supposer), mais bien d'un idiome anglais signifiant la fin ultime de quelque chose.

It's killing time : il ne s'agit pas là de tuer le temps, mais d'un idiome anglais qui signifie le moment propice pour terminer quelque chose, littéralement on pourrait le traduire par "cest le moment de tuer", il s'agit donc dans cette chanson du bon moment pour "tuer" cette relation amoureuse qui ne fonctionne plus, c'est le moment fatidique où il faut rompre.

Comme l'explique Brian Molko lui-même : "Les paroles qui sont tout à la fin et qui commencent avec une ligne qui dit "Every time we intercepted / It feels love like suicide", et ensuite la dernière ligne est "To miss your eyes, your lips", et entre, je ne sais pas ce que je dis. En live, ça change tous les soirs, et j'aime cet aspect."


Ce qu'en dit Brian Molko :

Article en français
"Elle a été écrite et enregistrée très vite. Comme on avait passé beaucoup de temps à jouer avec la technologie et les synthés, on avait envie de faire quelque chose de vif, d'exubérant, de punk. L'idée est partie de deux accords de guitare trouvés par Stefan et bang ! Deux jours après, c'était fini."

Brian Molko, Les Inrockuptibles N°382 : Mars-Avril 2003

Source : Les Inrocks




Article en français
PLACEBO : "The Bitter End" / "This Picture"

Brian : The Bitter End a été écrite et enregistrée en deux jours, quand on finissait l’album. The Bitter End parle de couples qui se séparent, de la colère qui les envahit à ce moment là, du désir qui surgit de cette blessure.
This Picture était une ballade pour piano, à l’origine, un morceau style REM. On en a fait du rock, un titre rock. Ca parle surtout de relations destructrices.


Brian Molko, M6 Music, Mars 2004

Source : M6 Music




Article en anglais
Brian: The back-to-basics rock song, written in two days. Two people trying to come out of a relationship with the least scars. Very fuck you.

Article en français
Brian : "Le chanson qui revient aux bases du rock, écrite en deux jours. Deux personnes qui essayent de sortir d'une relation sentimentale avec le moins de cicatrices possibles. Très fuck you.

Brian Molko, interview, Rock Sound, Avril 2003

Source : The End



Article en anglais

"[...]The backing vocal that comes in at the very, very end which starts out with a line that says "every time we're intersected/it feels love like suicide" and then the last line is "to miss your eyes and lips" and in between I don't know what I am saying. [laughs all around] Live, it changes every night and I like that aspect. For me it is a kick back to The Pixies. I remember reading how Frank Black just considered this lyrics and singing just another instrument. He wasn't really concerned with the significance of what he was saying."


Article en français
"[...] Les paroles qui sont tout à la fin et qui commencent avec une ligne qui dit "Every time we intercepted / It feels love like suicide", et ensuite la dernière ligne est "To miss your eyes, your lips", et entre, je ne sais pas ce que je dis. En live, ça change tous les soirs, et j'aime cet aspect. Pour moi c'est un clin d'oeil aux Pixies. Je me souviens avoir lu que Frank Black considérait ses paroles et le chant comme n'importe quel autre instrument. Il ne s'intéressait pas vraiment à ce qu'il disait."

Brian Molko, The Sentimentalist - Issue XII, 2003

Source : The Sentimentalist


Retour OMWF Retour Sleeping With Ghosts

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Alexa 07/10/2010 21:43



Merci pour ta réponse, j'avoue que je ne voyais pas du tout ce bitter end comme tout simplement la fin de la relation, ça donne un autre sens à la chanson, quelque chose de moins dramatique, mais
ça se tient.



Alexa 04/10/2010 23:17



Je reviens un peu tard sur le commentaire de Lou Mademoiselle, mais je ne crois pas qu'on puisse vraiment traduire "The Bitter End" par Jugement Dernier, même si c'est vrai que l'image est
parlante. En anglais, il y a des termes très spécifiques à cette notion, je pense à judgment-day  ou encore à doomsday, The bitter end, c'est autre chose, quelque chose de plus général pour
moi. En fait je trouve que Jugement dernier serait très réducteur à la religion chrétienne. Voilà c'est mon petit avis du soir.



Placebo Wordz, Paroles et traductions 05/10/2010 21:31



Je pense que Jugement dernier est effectivement très parlant, ça me semble une traduction valable, mais on ne l'a pas changé parce que je pense que ce "bitter end" peut avoir plusieurs sens : la
fin de la relation, le passage de vie à trépas, ou encore le nom d'un bar (The Bitter End est un nom de pub très courant), bref. "tout à la fin" permet d'envisager les deux premières
possibilités, pour le bar, hônnetement j'y crois pas trop, mais qui sait ?

Pam



Léa. 03/05/2010 20:38



Tout à fait d'accord avec Lou Mademoiselle à propos du travail que vous faites.



Lou Mademoiselle 31/05/2009 20:31

J'ai lu que l'on pouvait aussi traduire "the bitter end" par "le jugement dernier", et une fois cela contextualisé j'ai beaucoup aimé l'image... Venant du petit Molko qui a tant souffert de l'éducation très religieuse de sa mère (il était un peu le mouton noir de la famille you know - pardon mais à chaque fois qu'il le dit je peux pas m'empêcher de sourire tellement c'est niais & cliché :) ) ce ne serait pas très étonnant.  Sinon contre toute attente j'aime beaucoup certains aspects du nouvel album, notamment "Kings of Medicine" et "Speak in Tongue" avec ses aaaaaaoooooo commes vous le transcrivez si bien :) ! Mais effectivement l'artwork est pourri, la beauté d'une pochette étant le dernier élément pouvant inciter l'amateur lambda à acheter le cd physique ce n'est pas très bon pour la question marketing ça... Quoiqu'il en soit je suis presque aussi ravie à l'idée de les voir tout à l'heure en streaming qu' à l'époque WYIMN! J'espère que les PametNadiens partageront leur avis post-concert =)Et je ne peux pas m'empêcher de réitérer mes louanges à propos de votre site remarquable, j'ai un immense coup de coeur pour votre traduction du dernier couplet de Ashtray Heart - au point de vouloir l'utiliser en exergue d'une nouvelle, mais pour ce faire je vous ferai signe évidemment. Merci donc, votre travail me fait penser à celui des restaurateurs d'art qui s'effacent derrière l'oeuvre à qui ils rendent service mais la rendent ainsi d'autant plus rayonnante. 

Placebo, Paroles et traductions 01/06/2009 02:49


Mon Dieu on ne nous avait encore jamais fait un compliment aussi grandiose , ça nous gêne un peu!

On est plus que ravies Pam et moi que la phrase puisse t'inspirer (enfin, on se doute bien que c'est Molko qui inspire plutôt) et on espère que tu ne manqueras pas de nous faire lire le
résultat.

Je n'ai pas vu le concert, mais je me rattrapperai plus tard. On attend vos avis donc!

Pour la traduction de "bitter end" comme expression désignant le jugement dernier, j'avoue ne pas connaitre, même si elle parait plus que plausible, puisque la toute fin, c'est, dans la croyance
monothéiste, le jugement dernier.
Ca collerait bien également au sens global. Si tu nous pouvais nous donner la source, on pourrait sans doute modifier l'annotation et l'ajouter dedans.

Encore merci pour tes compliments si joliments écris

Ps: les PametNadiens? il y a peu de chances pour que nos visiteurs acceptent de se faire rebaptiser ainsi, même si ça nous aurait bien plu


Nad


Amélie 07/11/2008 21:47

Ah ! mince^^ ça me rassure remarque, je ne reconnaissais pas de mots connus xD merci beaucoup en tout cas!