Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de Sleeping Whith Ghosts

26 Avril 2007 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #Sleeping With Ghosts - Placebo

Sleeping Whith Ghosts / Soulmates
(Sleeping With Ghosts)
Paroles et traduction
PLACEBO

Sleeping With Ghosts - Placebo

Paroles Placebo - Traduction Pam

Sleeping Whith Ghosts

The sea's evaporating
Though it comes as no suprise
These clouds we're seeing
They're explosions in the sky
It seems it's written
But we can't read between the line
Hush, it's ok
Dry your eye

Dry your eye
Soulmate dry your eye
Dry Your eye
Soulmate dry your eye
'Cause soulmates never die

This one world vision
Turns us into compromise
What good's religion
When it's each other we despise?
Damn the government
Damn their killing
Damn their lies
Hush, it's ok
Dry your eyes

Dry Your eyes
Soulmate dry your eyes
Dry Your eyes
Soulmate dry your eyes
'Cause soulmates never die
Soulmates never die...
Never die...
Soulmates never die...
Never die...

Soulmates never die...
Soulmates never die...
Soulmates never die...
Soulmates never die...
Coucher Avec Ses Fantômes

La mer s’évapore
Quoique cela n’a rien de surprenant
Ces nuages que nous voyons
Ce sont des explosions dans le ciel
Il paraît que c’est écrit
Mais nous ne pouvons lire entre les lignes
Chut, tout va bien
Sèche tes larmes

Sèche tes larmes
Âme sœur sèche tes larmes
Sèche tes larmes
Âme sœur sèche tes larmes
Car les âmes sœurs ne meurent jamais

Ce projet unique pour le monde
Nous pousse au compromis
En quoi la religion est-elle salutaire
Quand nous nous méprisons les uns les autres ?
Au diable le gouvernement
Au diable leur massacre
Au diable leurs mensonges
Chut, tout va bien
Sèche tes larmes

Sèche tes larmes
Âme sœur sèche tes larmes
Sèche tes larmes
Âme sœur sèche tes larmes
Car les âmes sœurs ne meurent jamais
Les âmes sœurs ne meurent jamais...
Ne meurent jamais...
Les âmes sœurs ne meurent jamais...
Ne meurent jamais...

Les âmes sœurs ne meurent jamais...
Les âmes sœurs ne meurent jamais...
Les âmes sœurs ne meurent jamais...
Les âmes sœurs ne meurent jamais...


Annotations
Sleeping With Ghosts est sortie en version retravaillée intitulée Soulmates, version plus rock que le groupe joue durant ses concerts, et disponible sur le CD maxi de This Picture.


Ce qu'en dit Steve Hewitt :

Article en français

Sur le titre « Sleeping with Ghosts » vous vous en prenez ouvertement au gouvernement. Tu es anglais, Stefan suédois et Brian américain, comment est-ce que vous vous positionnez par rapport à ce qui s’est passé cette année du point de vue politique ?
SH : "On est contre la guerre. La politique est quelque chose de très important pour nous. On est tous touchés par ce qui arrive, les gens en Grande-Bretagne se rendent compte de ce qui se passe. Ils s’intéressent à tout cela parce que le comportement de l’Angleterre et des Etats-Unis a été tout simplement scandaleux. Est-ce qu’ils pensent vraiment que les gens sont aussi stupides ? Oui, apparemment!

En tant que personnalité publique, est-ce que tu ressens une certaine responsabilité ?
SH : "Bien sûr, je vieillis, je suis devenu père. Et en vieillissant, si tu es un peu intelligent, tu t’arrêtes un instant et tu te mets à réfléchir. J’ai 32 ans maintenant et je ne peux pas me permettre de penser que tout ce qui arrive n’a rien à voir avec moi, parce qu’en fait, ça a tout à voir avec moi. Je pense qu’il y a actuellement un changement qui s’opère en moi. Cela doit venir du fait d’avoir des enfants. Désormais, je dois aussi me préoccuper du futur de quelqu’un d’autre."

Steve Hewitt, Murmures 02 - 25 octobre 2003

Source : murmure.info

Ce qu'en dit Brian Molko :

Article en français

"Je voulais explorer le rapport entre le présent et la mémoire. On dort tous avec les fantômes du passé, on les porte en nous et ils ont un effet permanent sur notre quotidien. Ces fantômes incarnent toutes les personnes qu'on a aimées, qui ont été importantes dans notre vie, qui nous ont changé. Alors que plein de gens passent leur existence en thérapie pour les gérer, moi j'ai la chance de les assumer par la musique."


Brian Molko, Les Inrockuptibles N°382 : Mars-Avril 2003

Source : Les Inrocks




Article en anglais
Brian: Inspired by a crazy American psychologist who believes in the cliché of eternal love. He thought two of his patients were soulmates who’d been reincarnated through many previous lives.
Article en français
Brian : "Inspirée par un psychologue américain fou, qui croit au cliché de l'amour éternel. Il pensait que deux de ses patients étaient des âmes soeurs qui se sont réincarnées dans plusieurs vies antérieures.

Brian Molko, interview, Rock Sound, Avril 2003

Source : The End


MàJ
Article en français
Francis Zégut : Cette phrase de Sleeping With Ghosts m'a interpellé donc je me suis dit que peut-être en le rentrant sur un moteur de recherche, ça m'amènerait quelque part et en fait j'étais pas trop loin de là où ça m'a mené en fin de compte. T'as fait un hold-up sur cette phrase-là.

Brian Molko : Oui j'ai trouvé cette phrase sur... C'était la phrase sur un bouquin de photographies de guerre et d'un anglais qui s'appelle Don McCullin. Et je l'ai vu là chez quelqu'un...

Francis Zégut : Un copain dans sa bibliothèque ?

Brian Molko : Dans sa bibliothèque, et la phrase est restée avec moi pour des années et des années et je me suis dit peut-être un de ces quatres, c'est si beau que je vais peut-être le voler.

Francis Zégut : D'accord donc là tu l'as volée, non seulement le titre mais en plus t'en a fait une chanson.

Brian Molko : Ouais ben d'abord c'était la chanson, parce qu'on savait pas que l'album allait s'appeler Sleeping With Ghosts. On cherche toujours un titre qui n'est pas le titre d'une chanson parce que ça met de la pression un petit peu, pas juste sur seulement une chanson sur douze sur l'album, mais on pouvait rien trouver qui était aussi bien que Sleeping With Ghosts. Alors on est quand même resté avec, mais quand même c'était au début seulement la chanson.

Francis Zégut : C'est un beau titre et c'est vraiment une belle chanson en même temps parce qu'il y a une petite pointe d'électro qui vient se glisser dans cet album qui, en même temps, mélange la modernité et une mélancolie. C'est vraiment un super beau titre.

Brian Molko : Je me suis dit que c'était un titre qui marchait pour la photographie de guerre mais le titre était si profond que ça pourrait s'appliquer sur presque tout ; alors c'était assez ambigu mais quelque chose de très émouvant. C'est pour ça que c'est resté avec moi.

[...]

Brian Molko : Sleeping with ghosts je pense que ça a pris au moins 3 versions différentes...on a commencé avec une version un petit peu plus Dj Shadow, un peu plus hip hop... puis on a fait une version plus acoustique et puis Jim l'a prise, a fait quelque chose de complètement différent...il l'a déchirée, comme il a fait avec beaucoup de nos compositions sur cet album, et il l'a remise d'une façon très très surprenante pour nous...alors on a roulé avec, on a fait ça sur plusieurs morceaux sur cet album. Il continuait de jour en jour à nous surprendre avec des idées qui nous rentraient jamais dans la tête. C'est ça qui nous excitait pendant la session.


Brian Molko, Pop Rock Station, RTL2, 28 mars 2003

Source : Cut Placebo Here


Retour Sleeping With Ghosts

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Amélie 06/02/2013 11:12


Bonjour !
En regardant des vidéos sur le site officiel de Placebo, je suis tombée sur une version "piano" de Sleeping With Ghosts que je ne connaissais pas du tout, et je n'arrive pas à la retrouver...
Est-ce que par hasard quelqu'un la connaîtrait et pourrait me dire où l'écouter :) ?
http://vimeo.com/7481076 On l'entend tout à la fin, à partir de 9:24 


N'importe qu'elle information sera la bienvenue, cette version est vraiment magnifique.

Gary MILLET 20/01/2011 20:24



Après ré-écoute, il est vrai que l'on n'entends pas le "s" dans les premiers "dry your eye", assez bizarre...
Mais pour la suite, à partir de 2min15, je vous assure que l'on entend les "s" tout le temps! 



Placebo Wordz, Paroles et traductions 20/01/2011 20:41



En effet tu as raison Gary, je n'avais pas réécouté en entier, et j'ai également revérifié avec le livret et à partir de Damn their lies le S réapparaît.

On corrige !

Pam



Gary MILLET 17/01/2011 02:09



Un petit oubli de S à tous les "Dry your eye" :)
Néanmoins, c'est toujours un plaisir de se refaire la disco de Placebo et lire vos traductions 




Placebo Wordz, Paroles et traductions 19/01/2011 21:34



Hello Gary !

Pour le S, ce n'est pas un oubli en fait, ça parait surprenant, mais c'est ainsi dans le livret et en écoutant la chanson, ben j'entends pas le S non plus, d'où l'absence de S donc.
Les entends-tu pour ta part ?

Sinon, bonne visite de la disco de Placebo et du site !

Pam



armeniana 12/10/2010 19:56



j'ai trouve une interview interessante dattant de 2003 ou Brian a dit que SWG etait aussi inspire des faits du 11 septemre 2001. peut etre que cet info vous sera utile ;) voici le lien


http://www.youtube.com/watch?v=WOA65ITG7wA



Placebo Wordz, Paroles et traductions 16/10/2010 10:58



Merci on va écouter ça :) .



Léa. 03/05/2010 20:34



Je trouve cette chanson magnifique, et encore plus le petit passage musical qui la termine...