Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de Brick Shithouse (Without You I'm Nothing)

11 Octobre 2008 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #Whithout You I'm Nothing - Placebo

Brick Shithouse
(Without You I'm Nothing)
Paroles et traduction
PLACEBO

Without You I'm Nothing - Placebo

Paroles Placebo - Traduction Pam

Brick Shithouse

Meet The Brick Shithouse
This is The Brick Shithouse (x6)
Meet The brick Shithouse...

Don't you wish
You'd never met her ?
Don't you wish
He'd never met her ?
Don't you wish
She'd never met her ?

Lay him down, lie on
Lay him... down
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching, when he's around
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching...

Meet the Brick Shithouse
Kiss the Brick Shithouse
Meet the Brick Shithouse
Kiss

Lay him down, lie on
Lay him... down
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching, when he's around
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching... when he's around

When you come
You never make a single sound
I'll be watching, when he's around
When he's around,
When he's around
He's around

Don't you wish
You'd never met her ? (x3)

Lay him down, lie on
Lay him... down
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching, when he's around
Now your lover went
And put me in the ground
I'll be watching... when he's around

When you come
Tou never make a single sound
I'll be watching, when he's around
When he's around,
When he's around
He's around

Don't you wish
You'd never met her ? (x3)
Armoire À Glace

Rejoins l’Armoire à glace
Voici l’Armoire à glace (x6)
Rejoins l’Armoire à glace

Ne souhaiterais-tu pas
L’avoir jamais rencontrée ?
Ne souhaiterais-tu pas
Qu'il l'ait jamais rencontrée ?
Ne souhaiterais-tu pas
Qu'elle l'ait jamais rencontrée ?

Allonge-le, couche-toi sur lui
Baise-le… sur le sol
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai quand il sera dans le coin
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai…

Rejoins l’Armoire à glace
Embrasse l’Armoire à glace
Rejoins l’Armoire à glace
Embrasse-la

Allonge-le, couche-toi sur lui
Baise-le… sur le sol
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai quand il sera dans le coin
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai… quand il sera dans le coin

Quand tu jouis
Tu ne fais jamais le moindre bruit
Je vous materai quand il sera dans le coin
Quand il sera dans le coin,
Quand il sera dans le coin
Il est dans le coin

Ne souhaiterais-tu pas
L’avoir jamais rencontrée ? (x3)

Allonge-le, couche-toi sur lui
Baise-le… sur le sol
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai quand il sera dans le coin
Maintenant que ton amant est venu
Et m’a mise en terre
Je vous materai… quand il sera dans le coin

Quand tu jouis
Tu ne fais jamais le moindre bruit
Je vous materai quand il sera dans le coin
Quand il sera dans le coin,
Quand il sera dans le coin
Il est dans le coin

Ne souhaiterais-tu pas
L’avoir jamais rencontrée ?(x3)


Annotations
Brick shithouse vient de l'expression familière "be built like a brick shithouse", c'est-à-dire "être bâti comme une armoire à glace". Cela se réfère donc à une personne possédant un physique très imposant et tout en muscles.

Il est à noter que cette chanson est inspirée d'un fait divers anglais très connu, l'histoire d'une femme tuée par l'amant de son mari et enterrée dans le jardin de la maison. Brian Molko a imaginé que le fantôme de la femme revenait observer son mari et son meurtrier pendant qu'ils faisaient l'amour.


Ce qu'en dit Brian Molko :

Article en anglais

"A disembodied soul floats overhead, observing the living. It's a ghost story, about somebody watching their lover make love to the person who killed them."

Article en français
"Une âme désincarnée flotte au-dessus de nous, observant les vivants. C'est une histoire de fantômes, à propos de quelqu'un observant son amant faire l'amour à la personne qui l'a tuée."

Brian Molko
, magazine inconnu

Source : centuryboy

Ce qu'en dit Steve Hewitt :

Article en français
Quelle est la chanson de Without You I’m Nothing que vous préférez ?

[...]

Steve : J’aime vraiment  l’album dans son intégralité. Je suis un peu comme Brian, je ne peux pas vraiment faire de choix. Je suis assez fier de ce que nous avons réussi à faire de Brick Shithouse par exemple. Nous ne lui avions jamais donné de version définitive en live et là, lorsque nous l’avons enregistrée pour l’album, nous nous sommes aperçus de l’impact et de l’énergie qu’elle dégage. Ce qui n’a pas été le cas pour Kitsh Object.


Steve Hewitt, Antidote, 3 septembre 1998

Source : www.tenyearswithoutyou.xsofplacebo.net



Retour à Without You I'm Nothing

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Cate 27/02/2010 13:46


Oui je vois ce que tu veux dire Nad, mais c'est vrai que même si en français "ça saute moins aux yeux" qu'en anglais, on perd le double sens, si tant est qu'il y en ait vraiment un au départ cela
dit, peut-être effectivement que ce come est utilisé uniquement pour jouir, vu qu'en anglais c'est quand même ultra courant. C'est pas si simple je le reconnais.


Placebo Wordz, Paroles et traductions 27/02/2010 15:57


Le truc c'est que je ne suis pas sûre justement qu'il y ait un double sens. A voir...




Nad


Cate 26/02/2010 13:01


Oui oui j'avais vu le commentaire d'Alexiel.
J'en profite pour vous féliciter pour cette section anglaise, elle est magnifique, ce doit être un temple pour le placebien international^^ ! J'aime beaucoup le design de la section française, mais
celui de la section anglaise est carrément divin !


Cate 26/02/2010 12:27


Fallait penser à regarder dans le livret, honnêtement j'avais jamais fait gaffe qu'il y avait quelques ligne de chaque chanson dedans.
Je pense que vous devriez mettre venir plutôt que jouir, le double sens est je pense vraiment courant en français aussi.


Placebo Wordz, Paroles et traductions 26/02/2010 12:38


Ben en fait c'est pas nous qui avons pensé à regarder dans le livret, c'est Alexiel qui nous l'a signalé dans la section anglaise du site. Je vais peut-être changer pour venir alors et mettre une annotation ;) .

Pam



_________________

Hmm, Pam tranchera, mais je ne suis pas pour perso. Des fois on doit bien faire des choix quand on traduit et j'aime assez l'option "hard" qui a été choisie à la base. Je sais, ça ne laisse pas de
place à l'ambiguité mais ça donne un côté cru au texte qui selon moi est indispensable pour comprendre l'histoire qui est derrière la chanson, à savoir ce fait divers sordide et l'imagination
perverse de Brian qui imagine le fantôme de la femme tuée revenir voir son mleurtrier et son mari faire l'amour. Puis c'est une chanson brutale, sans doute la plus brutale de Placebo, donc je ne
sais pas si c'est judicieux de faire dans la dentelle.
A mon avis, tout est dans l'explication de Brian: on peut facilement imaginer qu'il parlait de "jouir" et pas de venir dans le sens: marcher sans faire de bruit, ce qu'on risque de comprendre en
1er lieu si on remplace "jouir" par "vient".
Je comprends ton point de vue Cate, il se défend. A voir, Pam choisira.


Nad


Lily-y 21/02/2010 14:18


D'accord merci =)


Placebo Wordz, Paroles et traductions 21/02/2010 15:04


En fait on aurait pu mettre "venir", le double sens existe aussi en français, mais il est moins courant, donc à voir...

Pam


Lily-y 21/02/2010 13:48


Bonjour!
Je ne sais plus si il y avait déjà eu une question posée là-dessus, mais pourquoi avez-vous laissé ''when you come'', si vous le traduisez par ''quand tu jouis?''


Placebo Wordz, Paroles et traductions 21/02/2010 14:08


Tout simplement parce qu'en anglais, en argot, on écrit indifféremment come et cum pour jouir, et étant donné qu'en live il arrivait à Molko de changer le "come" par "fuck", on a choisi de le
traduire par jouir.

Pam