Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de I Know

8 Mai 2007 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #Placebo - Placebo

I Know
(Placebo)
Paroles et traduction
PLACEBO

Placebo

Paroles Placebo - Traduction Nad

I Know

I know,
You love the song but not the singer,
I know,
You've got me wrapped around your finger,
I know,
You want the sin without the sinner,
I know, I know.

I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know,
The last in line is always called a bastard,
I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know, I know.

I know,
You cut me loose from contradiction,
I know,
I'm all wrapped up in sweet attrition,
I know,
It's asking for your benediction,
I know, I know.

I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know,
The last in line is always called a bastard,
I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know, I know.

I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know,
The last in line is always called a bastard,
I know,
The past will catch you up as you run faster,
I know, I know.
Je sais

Je sais,
Tu aimes la chanson mais pas le chanteur
Je sais,
Tu me mènes par le bout du nez
Je sais,
Tu veux le péché sans le pécheur,
Je sais, je sais.

Je sais,
Le passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais,
Le dernier arrivé est un salaud
Je sais,
Ton passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais, je sais

Je sais,
Tu me libères des contradictions
Je sais,
Je me complais dans de doux regrets
Je sais,
C’est attendre ta bénédiction
Je sais, je sais.

Je sais,
Le passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais,
Le dernier arrivé est un salaud
Je sais,
Ton passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais, je sais

Je sais,
Le passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais,
Le dernier arrivé est un salaud
Je sais,
Ton passé te rattrapera même si tu cours plus vite,
Je sais, je sais


Annotations
I Know qui n'avait jamais été jouée en concert a fait son apparition dans la setlist des concerts de la tournée d'automne de Meds le 30 septembre 2006 au Zénith de Lille et lors des dates qui ont suivies.

On notera sur ce titre la présence d'une mélodie discrète jouée par "Robert Schultzberg" à l'aide d'un didgeridoo.

Les paroles de la démo d'I know sont identiques à la version finale, toutefois on notera une différence dans l'interprétation de Brian Molko qui part bien plus souvent dans les aigües.


A Bercy le 02 octobre 2006, Brian Molko terminera cette chanson a capella sur un "You Know you love the song but not the singer"...


I Know figure avec de nouveaux arrangements au générique du thriller mexicain "Amor, dolor y viceversa" d'Alfonso Pineda Ulloa (Amour, douleur et vice versa). Le film raconte la vie de deux inconnus qui se retrouvent inconsciemment liés quand leurs rêves récurrents commencent à s'imiscer dans la réalité...


Le film est sorti le 30 octobre 2009, proche de l'originale, quelques mots seulement diffèrent et il manque surtout le didgeridoo de Robert Schultzberg...
On vous a mis en ligne les paroles et la traduction de cette version légèrement différente : paroles et traduction de I Know version Amor dolor y viceversa.


Ce qu'en dit Brian Molko :

Article en anglais

Scars : Of course, there's always songs that, even if they weren't singles, they could have been included because they perfectly represent what Placebo's style is.



Brian Molko : Like what song?


Scars :
I think 'I know' is one of those songs...

Brian Molko : I love that song! In fact, it was included in the original tracklist I had thought of, but we couldn't fit everything in the compilation, that's why in interviews I told it was a singles compilation, that it doesn't necessarily mean they're the best songs. Do you know the story behind 'I know'?





Scars :
No...

Brian Molko : I was living in New York, thinking about moving there instead of living somewhere in France where I had been living and where I was feeling very down. I don't talk a lot of my private life, but it's very well known and very 'public domain' that I was in a relationship duiring that time but it didn't work. We really needed to take some time off. So I was in that big city and didn't know anybody. I lost my home, my family and I fell into a very deep depression. We had decided not to talk to eachother but I couldn't bear it anymore. I remember I picked up a phone in some phonebooth in Broadway and called this person and said "see, I know I'm not supposed to be calling you right now, but I really need to talk to you". The song is part of the conversation we had over the phone, there's a lot of guilt in that song. Blind, included in Meds, is a somewhat alike song. The end of a relationship is kind like death. You have a life with someone and just suddendly, everything stops. The saddest part is that the world goes on and people go on minding their own business, without knowing the paint you feel. It's very interesting for an author to write about that.


Article en français

Scars : Bien sûr, il y'a toujours des chansons qui, même si elles ne sont pas des singles, auraient pu être incluses (Ndlr : dans la compilation OMWF) parce qu'elles représentent parfaitement ce qu'est le style Placebo.

Brian Molko : Quelle chanson par exemple ?

Scars :
Je pense que 'I know' est l'une de ces chansons...

Brian Molko : J'adore cette chanson ! En fait, elle était incluse dans la tracklist d'origine à laquelle j'avais pensé, mais on ne pouvait pas tout rentrer dans la compilation, c'est pourquoi dans les interviews j'ai précisé qu'il s'agissait d'une compilation de singles, que ça ne signifiait pas forcément qu'il s'agissait des meilleures chansons. Tu connais l'histoire qui se cache derrière 'I know'?

Scars : Non...

Brian Molko : Je vivais à New York, pensant à déménager là plutôt que de vivre quelque part en France où je me sentais vraiment mal. Je ne parle pas beaucoup de ma vie privée, mais c'est bien connu et du domaine public que j'étais dans une relation sentimentale à ce moment là et que ça n'a pas marché. On avait vraiment besoin de faire une pause. Donc j'étais dans cette grande ville et je ne connaissais personne. J'avais perdu mon chez moi, ma famille et j'ai sombré dans une profonde dépression. Nous avions décidé de ne pas se parler, mais je ne pouvais plus le supporter. Je me souviens, j'ai pris un téléphone dans une cabine téléphonique de Broadway et appellé cette personne et j'ai dit "écoute, je sais que je ne suis pas supposé t'appeller là maintenant mais j'ai vraiment besoin de te parler". La chanson est une partie de la conversation que nous avons eu au téléphone, il y'a beaucoup de culpabilité dans cette chanson. Blind, incluse dans Meds est une chanson du même genre. La fin d'une relation sentimentale est un peu comme la mort. Tu as une vie avec quelqu'un et tout d'un coup tout s'arrête. La partie la plus triste est que le monde continue de tourner et les gens continuent s'occupant de leurs affaires, sans savoir la peine que tu ressens. C'est très intéressant pour un auteur d'écrire à ce sujet.

"Brian Molko"
, Interview, Scars, 2006

Source :
placebowhores live journal


Retour à Placebo

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

ODESSE 15/01/2010 13:05


Moi je préfère la version rare demo 96 , sublime, avec ce son si particulier et surtout cette envolée rageuse à la Nirvana !
Il n'y a que sur celle ci et sur Song to say goodbye ( au niveau de la ligne de basse ) qu'ils me font penser à eux !


electromagna 13/12/2009 18:23


j'Adore cette chanson...je l'aime mieux que ca vercion démo...on ne retrouve pas vraiment la meme voix de brian...


Cate 10/10/2008 19:21

J'ai vraiment hâte d'entendre cette nouvelle version.C'est une chanson magnifique et je me souviens bien qu'à Bercy Brian avait chanté "You Know you love the song but not the singer" C'était vraiment émouvant et triste à la fois.

Evalia 03/06/2008 10:38

Toujours pas de nouvelles pour la nouvelle version de I know dans le film mexicain ?

Placebo, Paroles et traductions 03/06/2008 10:55


Rien pour le moment Evalia, mais on va peut être faire un petit tour du côté de l'Amérique du Sud (des forums of course), histoire d'en être tout à fait sûres ;).

Nad



J'ai fait un tour des forum mexicains, le film a bien été projeté le 26 avril dernier au Tribeca Film Festival à New York, donc la chanson a été entendue, mais personne ne s'est manifesté pour en
parler...

Pam


Kévin 24/05/2008 10:16

En parlant de la version live de "I Know", Brian ne remplace pas "I know, I'm all wrapped up in sweet attrition" par "I know, I'm all wrapped up in my addictions" ? En tout cas cette chanson fait partie de mes préférées du premier album qui est ,si je ne l'ai pas déjà dit, celui auquel j'accroche le moins (quoique après une longue période de surécoute de celui-ci ça a tendance à changer ^^).Ciao, Kévin

Placebo, Paroles et traductions 24/05/2008 12:41


C'est bien possible, on n'a pas fait attention, on va écouter ça :) .

Pam