Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de Running Up That Hill (Placebo - Reprise/Covers)

9 Mai 2007 , Rédigé par Placebo, Paroles et traductions Publié dans #Covers-Reprises - Placebo

Running Up That Hill
(Covers)
PLACEBO


Hounds Of Love

Paroles Kate Bush - Traduction Nad

Running Up That Hill M'Elancer Vers Cette Colline
It doesn't hurt me.
Do you want to feel how it feels?
Do you want to know?
Know that it doesn't hurt me
Do you want to hear about the deal
That I'm making?
You, it's you and me.

And if I only could,
I'd make a deal with god,
And I'd get him to swap our places,
Be running up that road,
Be running up that hill,
Be running up that building.
If I only could.

You don't want to hurt me,
But see how deep the bullet lies.
Unaware that I'm tearing you asunder.
There is thunder in our hearts.

Is there so much hate
For the ones we love?
Tell me, we both matter, don't we?
You, it's you and me.
It's you and me won't be unhappy.

And if I only could,
I'd make a deal with god,
And I'd get him to swap our places,
Be running up that road,
Be running up that hill,
Be running up that building,
Say, if I only could, oh...

You,
It's you and me,
It's you and me won't be unhappy.

C'mon, baby, c'mon darling,
Let me steal this moment from you now.
Cmon, angel, cmon, cmon, darling,
Lets exchange the experience, oh...

And if I only could,
I'd make a deal with god,
And I'd get him to swap our places,
Be running up that road,
Be running up that hill,
With no problems.

And if I only could,
I'd make a deal with god,
And I'd get him to swap our places,
Be running up that road,
Be running up that hill,
With no problems (x2)


If I only could
Be running up that hill
With no problems...

If I only could, I'd be running up that hill.
If I only could, I'd be running up that hill.
Ça ne me fait pas mal.
Veux-tu savoir ce que ça fait ?
Le veux-tu?
Sache que ça ne me fait pas mal
Veux-tu connaitre le marché
Que je suis en train de passer ?
Toi, c'est toi et moi.

Et si seulement je pouvais
Passer un marché avec Dieu
Je lui demanderais d'inverser nos rôles,
M'elancer sur cette route,
M'elancer vers cette colline,
M'elancer contre cet édifice.
Si seulement je le pouvais

Tu ne veux pas me blesser
Mais vois comme la balle est profonde.
Sans le vouloir je t'anéantis.
Il y a de l’orage en nos cœurs.

Y a-t-il tant de haine
Pour ceux qu’on aime ?
Nous comptons l'un pour l'autre, n’est-ce pas ?
Toi, c'est toi et moi.
Toi et moi ne serions pas malheureux.

Et si seulement je pouvais
Passer un marché avec Dieu,
Je lui demanderais d'inverser nos rôles,
M'élancer sur cette route,
M'élancer vers cette colline,
M'élancer contre cet édifice,
Dis, si seulement je pouvais, oh...

Toi,
C'est toi et moi,
Toi et moi ne serions pas malheureux.

Allons mon bébé, allons mon amour,
Laisse-moi te voler cet instant.
Allons mon ange, allons allons mon amour,
Echangeons nos expériences, oh...

Et si seulement je pouvais,
Passer un marché avec Dieu,
Je lui demanderais d'inverser nos rôles,
M'élancer sur cette route,
M'élancer vers cette colline,
Sans problème.

Et si seulement je pouvais,
Je passerais un marché avec Dieu,
Et je lui demanderais d'inverser nos places,
Mélancer sur cette route,
M'élancer vers cette colline,
Sans problème (x2)


Si seulement je pouvais
M'élancer vers cette colline
Sans problème...

Si seulement je pouvais, je m'élancerais vers cette colline
Si seulement je pouvais, je m'élancerais vers cette colline


Annotations
Running Up That Hill raconte l'histoire d'un couple qui se déchire, et la femme ne voit d'autre solution pour sortir de cette crise que d'avoir la possibilité d'inverser leurs places afin d'arriver à se comprendre à nouveau. Le titre évoque le fait de s'élancer vers ce but, et combien celui s'avère difficile à atteindre (la prise de conscience de cette difficulté est croissante: une route, une colline, un édifice).


      Une des artistes féminines les plus influentes aujourd'hui encore, Kate Bush a marqué les années 80 par son style à la fois mélancolique, poétique et aérien. Gracieuse et charismatique,  dotée d'une voix hors du commun, Kate Bush  ne se contente pas de ces atouts et elle est connue pour son exigence artistique, inspirant par la même des artistes comme Bjork par exemple. Ne tournant jamais, sauf une fois en 1979, elle continue de travailler dans son propre studio et de produire elle-même sa musique. Son dernier album en date est Aerial , sorti en 2005.
Running Up That Hill, sorti en 1985, est extrait de l'album Hounds Of Love et demeure à ce jour son plus grand succès.




Ce qu'en dit Stefan Olsdal :
Article en français
Running up that hill de Kate Bush. Est-ce pour sa beauté que vous l'avez choisie ?

Stefan Olsdal (basse, guitare) : Euh, non, moi, je préfère les mecs !
Elle, c'est une artiste emblématique des années 80 et nous avons grandi en l'entendant ici ou là. Elle a un parcours fascinant. Elle a démarré très jeune, très libre, en traçant sa propre route. Cette chanson nous a donné l'occasion de nous essayer à un morceau très lent. On a d'ailleurs encore ralenti le tempo par rapport à l'originale. Dans le studio, Brian était sous un tapis pour la chanter, avec une lampe torche pour lire les paroles, on était mort de rire !

Stefan Olsdal, Midi Libre, 27 octobre 2003

Source : Midi Libre


Ce qu'en dit Brian Molko :

Article en anglais
There's a bonus disk with covers by your new album 'Sleeping with ghosts' now. What's your favourite song?

We've done covers before, a.o. for a Smiths tribute-album and the Velvet Goldmine soundtrack. This year we wanted to put them all together along with some new ones. In the studio we try out all sorts of things: sometimes a song works, sometimes not. But we're very proud of Running Up That Hill by Kate Bush and Serge Gainsbourg's The ballad of Melody Nelson.


Article en français

Il y'a un CD bonus avec des reprises sur votre nouvel album 'Sleeping with ghosts' maintenant. Quelle est votre chanson favorite ?

Nous avons fait des reprises auparavant, pour un album hommage aux Smiths (Ndlt : Bigmouth Strike Again) et la bande originale de Velvet Goldmine (Ndlt : 20th Century Boy). Cette année, nous avons voulu les mettre toutes ensembles avec quelques nouvelles. En studio on a essayé toutes sortes de choses : parfois une chanson marchait, parfois non. Mais nous sommes très fiers de Running Up That Hill de Kate Bush et de The Ballad Of Melody Nelson de Serge Gainsbourg.

Brian Molko
, Samsonic décembre 2003

Source : Samsonic



Article en anglais
JH: I was wondering how you chose your covers. What inspired you to do those particular songs?


BM:We're children of the ‘80s. We grew up with disco on the radio, and we grew up with mainstream ‘80s pop. But at the same time, we grew up with the birth of alternative and indie music labels. We grew up with the Smiths and the Cure, and the Pixies and Sonic Youth. What I find interesting about that decade as far as the mainstream music is concerned -- for example, take “Running Up That Hill” by Kate Bush, take “Babushka” by Kate Bush, take “Wuthering Heights” by Kate Bush. These are really fucking kooky, weird, pop songs. Take “Ashes to Ashes” by David Bowie. This is a really weird, avant-garde song. What I find interesting about that decade is that mainstream artists were trying to really push the boundaries of what pop was as far as they could, and had an avant-garde art approach to pop music. I think unfortunately, due to the proliferation of these popularity contests, which I believe to be the work of Satan -- and I'm talking about “American Idol” and all that nonsense -- which have no cultural value whatsoever. It should be called “Karaoke Idol.” Its sole reason for existence is to fill the pockets of the TV company and the record company that's going to get the winner. It's partly responsible for the cessation of an avant-garde approach to what pop music is. You go back even to something like “Rapture” by Blondie, my god! They almost invented rap music at that point. It was incredible that Debbie Harry would have a go at rapping about Fab Five Freddie. It's insane! I just don't think that the avant-garde spirit exists today. So when we cover songs, we have a tendency to go back to the ‘80s and cover songs which got us interested in pop music. That's why you've got “Johnny and Mary” by Robert Palmer, that's why you've got “Daddy Cool” by Boney M -- or “Running Up That Hill,” for that matter. These are songs which remind us of our childhood and make us feel nostalgic, which is why we try to do something modern with them.
Article en français
JH: Je me demandais comment vous choississiez vos reprises. Qu'estce qui vous pousse à choisir ces chansons en particuliers ?

Nous sommes des enfants des années 80. On a grandit avec la disco à la radio et on a grandit avec la pop mainstream des années 80. Mais en même temps on a grandit avec la naissance des labels de musique indie et alternative. On a grandit avec les Smith et les Cure, et les Pixies et Sonic Youth. Ce que je trouve intéressant avec cette décénie en ce qui concerne la musique maintream --
par exemple, prends “Running Up That Hill” de Kate Bush, prends “Babushka” de Kate Bush, prends “Wuthering Heights” de Kate Bush. Ce sont vraiment des putains de chansons pop dingues et étranges. Prends “Ashes to Ashes” de David Bowie. C'est vraiment une chanson étrange avant-gardiste. Ce que je trouve intéressant avec cette décénie, c'est que les artistes mainstream essayaient vraiment de repousser les limites de ce qu'était la pop aussi loin qu'ils pouvaient, et avaient une approche artistique avant-gardiste de la musique pop. Je pense malheureusement qu'à cause de la prolifération de ces concours de popularité, qui sont pour moi l'oeuvre de Satan -- et je parle d'American Idol et toutes ces inépties-- qui n'ont aucune valeur culturelle quelle qu'elle soient. On devrait appeller ça "Karaoké Idol". Sa seule raison d'exister est de remplir les poches des compagnies de télévision et des maisons de disques qui vont récupérer le vainqueur. Ce genre d'emission est en partie responsable de l'arrêt d'une approche avant-gardiste de ce qu'est la musique pop. Tu prends quelque chose comme  “Rapture” de Blondie, Mon Dieu! Ils ont presque inventé la musique rap à ce niveau là. C'était incroyable que Debbie Harry essaye de rapper sur Fab Five Freddie. C'est insensé! Je pense qu'aujourd'hui l'esprit avant-gardiste n'existe plus. Donc quand on reprend des chansons, on a tendance à revenir dans les années 80 et reprendre des chansons qui ont fait que l'on s'est intéressé à la musique pop. C'est pourquoi vous avez “Johnny and Mary” de Robert Palmer, C'est pourquoi vous avez Daddy Cool” de Boney M -- ou “Running Up That Hill,” du reste. Ce sont des chansons qui nous rapellent notre enfance et nous fait sentir nostalgiques, c'est pourquoi on essaye d'en faire quelque chose de moderne.

Brian Molko, Suicide Girls, 11 septembre 2007

Source : suicidegirls.com




COVERS / REPRISES

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Léa 25/12/2010 18:40



La vidéo de Running Up That Hill de Kate Bush que vous avez mis n'est plus disponible! Je suis quand même allée chercher sur Youtube, mais je vous le dis pour que vous la changiez ^^.



Placebo Wordz, Paroles et traductions 26/12/2010 11:42



Merci Léa, on va changer :) .



Tifenn 03/11/2009 13:09


Chanson magnifique! J'aime beaucoup Kate Bush et cette reprise est sublime, surtout le refrain, elle sait rester douce et en même temps, elle est super intense, je sais pas si vous suivez? enfin
j'me comprends c'est le principal :)


irina 27/05/2008 21:51

c'est clair que la reprise est bien mieux que l'original à mon goût ^^ petite question ...(oui, je suis à la ramasse, désolée) que signifie "MàJ" ? xD

Placebo, Paroles et traductions 27/05/2008 23:37


MàJ = Mise à Jour :D


Sabine 07/05/2008 19:54

Magnifiquement bien reprise cette chanson, belles paroles, merci pour toutes ces superbes traductions, je vais sur votre site presque tous les jours et j'adore, merci beaucoup

Placebo, Paroles et traductions 07/05/2008 20:15


Je pense vraiment qu'avec Holocaust et Jackie, Running Up est l'une des plus belles reprises du groupe et c'est aussi l'un des moments les plus intenses en concert avec Twenty Years.
En tout cas, ravie que le site te plaise Sabine :) .

Pam


irina 14/04/2008 20:14

MDR  ! c'est super lol pourquoi sous un tapis ?! pour l'effet de son ? mais pourquoi nu ? mdr quelles drôles d'idées...! et pourtant, je suis sûre qu'il doit bien y avoir certaine personne que ça ne dérange absolument pas d'avoir cette image en tête en écoutant Bruise Pristine ...xD

Placebo, Paroles et traductions 14/04/2008 20:35


Franchement je sais pas, pour se mettre dans l'ambiance de la chanson peut-être... ils ont réussi à la rendre super glauque et intense, le tapis y est certainement pour quelque chose :D .

Pam

_____________________________________________________________________________________________


Alors le tapis, c'était pour la sonorité lointaine et feutré, presque inaudible des "if I only could, I'd be running up that hill" qu'on entend en fond sur tout le morceau et très distinctement à
la fin. On entend même la respiration difficile (normal, sous un tapis...)
En tout cas, il est pas allergique aux acariens, ça c'est sûr.

Pour ce qui est de Bruise Pristine, tu sais, c'est sans doute le genre d'idée qui passe par la tête quand certaines substances commencent à faire leur effet... C'est ce que Brian sous-entend en
tout cas!

Nad