Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Paroles et traduction de Nancy Boy (Placebo - Démos)

24 Novembre 2007 , Rédigé par Placebo, Paroles et traductions Publié dans #Démos - Placebo

Nancy Boy
(Démos)
PLACEBO





Paroles Placebo - Traduction Nad


Nancy Boy
Tapette
Alcoholic kind of mood,
I've lost my head,
I've lost my lube,
Cruising for a piece of fun,
Looking out for number one,
Different partner every night,
So narcotic outta sight,
What a gas, what a beautiful ass

And it all breaks down
At the firt rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me
And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me


Kind of buzz
That lasts for days,
Had some help from insect ways,
Comes across all shy and coy,
Just another nancy boy,
Woman man or modern monkey,
I'm a genius I'm a junkie,
Fifty pounds, press my button,
Going down.

And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me
And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me


Does his makeup in his room,
Douse himself with cheap perfume,
Eyeholes in a paper bag,
Greatest lay I ever had,
Kind of guy who mates for life,
Gotta help him find a wife,
We're a couple,
When our bodies double.

And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me
And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me

And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me
And it all breaks down
At the first rehearsal
Got the muse in my head :
She's universal
Spinning me round
She's coming over me
D’humeur alcoolique
J'ai perdu la tête,
J'ai perdu mon lub’
Draguant pour un peu de fun
Je ne pense qu’à ma gueule
Un partenaire différent tous les soirs
Soporifique à ce point, ça devrait pas exister
Quelle rigolade, quel beau cul

Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus
Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête:
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus

Le genre de trip 
Qui dure des jours
Un truc qui doit venir des insectes

Il me croise tout timide et réservé
Encore une tapette de plus
Femme homme ou singe moderne
Je suis un génie je suis un junkie
200 billets, déboutonne mon pantalon
Et descend

Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus
Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus

Il se maquille dans sa chambre
S’inonde de parfum bon marché
Des trous pour voir dans un sac en papier
Le meilleur coup que j'ai jamais tiré
Le genre de mec qui s’accouple pour la vie
On doit l'aider à se trouver une épouse
Nous sommes un couple
Quand nos corps se plient en deux

Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle :
Elle me retourne
Et me jouit dessus
Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus

Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête :
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus
Et tout se détraque 
À la première répétition
La muse est dans ma tête:
Elle est universelle
Elle me retourne
Et me jouit dessus


Annotations
Cette version n'est pas très différente de la version originale de Nancy Boy, seuls quelques vers les différencient.
A noter tout de même qu'à 1 min 57, Brian Molko se met à pousser d'étranges petits cris suraigus pendant 3 secondes...

Cette démo fait partie de la première maquette enregistrée en studio au tout début du groupe avec Robert Schultzberg en avril 1995 (cette maquette contient les démos de 'Nancy Boy', 'Bruise Pristine', '36 Degrees', 'Flesh Mechanic', 'Paycheck' et 'Teenage Angst').




Retour DEMOS

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Gary 01/09/2010 04:40



Je viens faire mon chiiiieur, mais n'y a-t-il pas deux démos de Nancy Boy? Je suis en train de chercher là... 
Ah oui, et au fait, petite erreur que vous faites, mais dans la démo, il n'y a pas de "at the role reversal", il est toujours remplacé par "at the first rehearsal"

 



Placebo Wordz, Paroles et traductions 01/09/2010 21:52



C'est bien possible qu'il y en ait deux, accuracy is the key ! On attend les fruits de ta recherche Gary .
Et pour le refrain on corrige, merci !

Pam



Lily-y 21/02/2010 14:12


J'ai redécouvert cette démo l'autre jour parce que mon chat a miaulé de la même façon que Brian, je me disais bien que j'avais déjà entendu ça quelque part! =) (si si c'est vrai^^)


aurore 13/02/2010 01:56


quand j'entend ses espèce de couinements, je peux pas m'empêcher d'éclater de rire toute seule! xD
et pourtant j'écoute plus souvent la démo que la version de l'album, allez chercher a savoir pourquoi... --'

sinon mercii pour les trad en retard! j'attendais avec impatience Hardly wait, et Fuck U est sublime! =D


poppy22 07/06/2008 23:17

Elle est terrible cette video!!! Et concernant le concert de Détroit, c'est vraiment tout le concert qui est pathétique...J'"adore" la dédicace de Brian au début de Spécial K au "public extrèmement enthousiaste"... :(

Evalia 03/06/2008 10:49

Oui c'est exactement ça, elle est excellente cette vidéo !!!!

Placebo, Paroles et traductions 03/06/2008 13:08


Putain!!! :D
Je l'avais oubliée celle là! OMG!!! C'est du dossier ça! J'avoue, je m'excuse d'avoir pu dire que Placebo, c'était mieux avant, parce que c'est pas toujours vrai!:D La voix qui déraille à cause du
trac, alors que déjà le pauvre, on peut pas dire qu'il était gâté avec sa mue tardive. C'est attendrissant c'est sûr, mais objectivement, je me souviens maintenant pourquoi j'avais pas accroché à
l'époque de Nancy Boy.

Quoique, j'en ai profité pour regardé leur Nancy Boy à Detroit (et l'hommage forcé à Linkin Park :s) et je dois dire que c'était encore plus pathétique :(.

Nad