Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Biographie de Steve FORREST

14 Avril 2009 , Rédigé par Placebo, Paroles et traductions Publié dans #BIOGRAPHIES - PLACEBO

Steve FORREST
PLACEBO


Steve Forrest Batteur
 
Qui aurait parié, il y a peu encore, sur l’intégration de ce pur produit californien au groupe européen par excellence qu’est Placebo ? Personne sans doute.
Tout son univers est à des milliers de kilomètres de ce groupe réputé noir et mélancolique et qui a longtemps trainé un parfum de scandale.
Né le 25 septembre 1986 à Modesto (ville proche de San Francisco qui a servi de décors à l’American Grafitti de George Lucas, un autre enfant du pays), Steven Forrest, jeune blond tout sourire et hyper tatoué, est le 3ème batteur  « mi-encre mi-homme » (dixit le leader Brian Molko) de Placebo.
A peine plus agé que la plupart des adolescents tourmentés qui composent la base de fans du groupe, le jeune Steve a déjà une expérience de plusieurs années au sein d’un groupe rock.
De 2001, âgé alors de seulement 15 ans et jusqu' en janvier 2007, il officie comme batteur d’Evaline, groupe de jeunes californiens de Turlock, ville toute proche de Modesto où le jeune homme a grandi.  Initialement appelé "Holidays", Evaline, que l'on dit groupe Emo se définit lui-même (à tort ou à raison)comme un groupe d’ambient rock.
En automne 2006, Placebo donnent une quinzaine de concerts aux USA. Pour quelques-unes de ces dates, Evaline ouvre pour eux. Steve Forrest connait alors à peine Placebo, à part les deux morceaux les plus connus là bas (Every You Every Me et Pure Morning).
Selon leurs dires à tous les trois, le coup de foudre aurait été réciproque.
Steve s’est dit « époustouflé » par le live de Placebo, au point de chercher à mieux connaitre le groupe en se procurant MEDS et Black Market Music et de se laisser définitivement convaincre par le talent du trio européen.
Black Eyed deviendra sa chanson préférée.
De la même façon, Brian et Stefan affirment avoir de suite repéré le tout jeune batteur durant ces fameux concerts, et avoir été très impressionnés par son jeu et son énergie. Steve se souvient d'ailleurs que Brian et Stefan l'observaient souvent quand il jouait.
Peu de temps après cette tournée, en janvier 2007, Steve Forrest quitte Evaline. Il est viré pour incompatibilité avec le chanteur du groupe, « le plus grand service qu’ils pouvaient me rendre » dit-il aujourd’hui.
Quelques mois plus tard, c’est un autre batteur qui se voit contraint de prendre la porte pour mésentente avec le lead singer. Steve Hewitt, batteur de Placebo depuis le départ forcé en 1996 de Robert Schultzberg (lui aussi déclaré incompatible) est sommé de quitter le groupe.


Steve Forrest, qui vit depuis quelques mois une période difficile entre petits boulots et son penchant très prononcé pour le tatouage, y voit la chance de sa vie.
Evaline ayant aussi été managé par Riverman, c’est sans mal qu’il se procure les coordonnées de l’équipe de management qui s’occupe de Placebo. Il leur envoie une vidéo où il se présente brièvement et où il fait une démonstration de ses talents de batteur, le tout accompagné de ces quelques mots : « Je sais que vous ne recherchez personne pour le moment, mais si un jour vous le faites, pensez à moi ».

Brian et Stefan, se rappelant après visionnage de la vidéo du jeune californien et de son habileté derrière les fûts, trouvent l’idée pas mauvaise. C’est ainsi qu’ils proposent à Steven de venir passer quelques jours à Londres durant les sessions de travail de ce qui sera Battle For The sun, histoire de voir « si ça fonctionne ».
Steve Forrest, qui s’attend à passer une sorte de casting, apprend en quelques semaines le répertoire complet du groupe pour mettre toutes les chances de son côté.
Il n’en sera rien. Brian et Stefan l’invitent directement à bosser sur les nouvelles compos du groupe. Il participe ainsi à la composition de Bright Lights et de Speak In Tongues entre autres. L’alchimie fonctionne, et il est officiellement présenté aux fans comme le 3ème batteur de Placebo en août 2008.


Son « dépucelage live avec Placebo » comme dit Brian Molko a lieu le 8 décembre de la même année, au Cambodge, sous le temple khmer d’Angkor Wat, lors du concert organisé par MTV Exit pour sensibiliser le monde au sort des esclaves modernes.

Depuis mai 2009, Steven Forrest sillonne l’Europe avec Placebo pour présenter Battle For The Sun, le sixième opus du groupe. L’album doit beaucoup à son jeu très énergique, qui donne une dimension live à l’ensemble.
Droitier, contrairement aux deux anciens batteurs Steve Hewitt et Robert Schultzberg, Steven Forrest est ce qu’on appelle « un cogneur ». Une habitude qui lui viendrait dit-il du fait d’avoir très longtemps joué sur scène sans micro, ce qui l’obligeait à frapper très fort pour se faire entendre. Bien que très (voire trop pour certains) animé sur scène, Steve Forrest n’en est pas moins un batteur très précis dans son jeu. Son énergie a néanmoins dû être canalisée par les deux autres membres afin de coller au son Placebo. Dans les nouvelles tout comme dans les anciennes compositions retravaillées, Steve a du trouver le juste milieu entre respect du son d’un groupe qui a 15 ans d’histoire derrière lui et un renouveau nécessaire. 

Malgré son rôle extrêmement délicat de remplaçant d’Hewitt, le batteur « historique » de Placebo, auquel bon nombre de fans étaient très attachés, Steven Forrest a réussi en quelques semaines à conquérir les plus sceptiques.

Son énergie et sa positivité sur scène ont su redonner vie à ce groupe n’ayant jamais été
vraiment communicatif en live jusque là, et ce pour le plus grand plaisir du public.
Sa bonne humeur et son sourire ont fait le reste. Les fans n’ont d’ailleurs pas attendu pour le surnommer « baby Steve » ou « Stevie sunshine ».

Même Brian et Stefan reconnaissent que sa joie de vivre contagieuse a été une source d’inspiration pour eux et pour le nouvel album. Pour beaucoup, le véritable soleil de « Battle For The Sun », c’est lui.

Mais Steve Forrest n’est pas juste un très bon batteur. Lors du concert du Cirque Royal à Bruxelles le 02 juin 2009, les fans de Placebo ont pu découvrir son joli filet de voix lorsque seul avec sa guitare acoustique, il s’est présenté en 1ère partie du concert pour chanter quelques titres de son autre groupe composé de copains de Turlock toujours, É FLORENTINO (anciennement FLORENCE É FLORENTINO).
D’influence plutôt country, roots et soul, ce « side project » est certes très éloigné de son travail chez Placebo, mais il nous en dit plus sur l’univers musical dans lequel a baigné Steve Forrest.
Il a renouvelé l’expérience le 18 juillet dernier lors du concert de Placebo à Vérone, Italie.


Le 15 janvier 2010, alors que le Winter Tour de Placebo s'est achevé, Steve Forrest a rejoint É FLORENTINO pour un concert en Californie.

E FLORENTINO live (É FLORENTINO - 15/01/2010 : Steve Forrest, Eric De Oliveira, Matt Davis et Chris De Oliveira)


Sources :
www.faceculture.nl
www.highland-news.co.uk
www.opener.pl


 
Placebo Wordz, paroles et traductions

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Agathe 01/08/2009 17:24

Très bien cette biographie, vous faites mieux que Wikipedia.Perso, quand j'avais appris le dépard de Steve Hewitt j'ai cru que Placebo était fini. Mais Forrest est tout simplement incroyable, j'ai vu (pour la première fois) Placebo au Festival Rock Werchter en Belgique et il m'a tout simplement impressioné!Je suis très contente de ce nouveau batteur, ils ont bien choisis.PS : Bruxelles prends un 'S' :)

Placebo Wordz, Paroles et traductions 01/08/2009 17:55


Merci Agathe, ça nous rassure que tu trouves ça mieux que Wikipedia, parce que pour beaucoup de chose le wiki n'est malheureusement pas une référence et c'est vrai que ce serait dommage de proposer
un simple résumé d'un article de Wikipédia bourré d'erreurs  sur un fansite digne de ce nom .

Nous aussi on est très contentes de ce nouveau batteur, on espère qu'il va réussir à durer un peu .

Pam

PS : c'est corrigé, merci !


Anä 25/07/2009 16:00

Ooook, j'adooooore !! :-p  Moi j'aime beaucoup la Forrestophilie, je suis une vraie Forrestophile (Dieu que ça sonne bien !)

Placebo Wordz, Paroles et traductions 27/07/2009 11:20


Au vue du nombre de visiteurs par jour qui arrivent ici en recherchant "steve forrest" ou "batteur placebo" ou autres mots clefs du même genre, je te rassures, tu ne dois pas être la seule!


Nad


Ashtray-girl 25/07/2009 12:29

Merciiiii pour la vidéo! Pas mal le p'tit gars...

admb 25/07/2009 12:04

Mais je trouve ça pas mal du tout ce qu'il fait tout seul le petit. A suivre.
Merci pour la bio, mais est-ce qu'au hasard de vos recherches vous n'en auriez pas plus appris sur les raisons de l'incompatibilité entre notre Steve II et son chanteur leader I ? Ca pourrait être intéressant, mais généralement c'est loin d'être très clair ce genre de truc.

Placebo Wordz, Paroles et traductions 25/07/2009 12:17


Steve parle de son renvoi dans la première vidéo de cette interview : www.faceculture.nl .
Mais il ne rentre pas dans les détails, il dit juste qu'il avait 19 ans qu'ils ont tous une part de responsabilité et c'est censé expliquer le pourquoi du comment .
(C'est d'ailleurs aussi dans cette interview qu'il explique qu'en écoutant Pure Morning et Every You Every Me il trouvait que la chanteuse avait une voix intéressante... ça a dû faire plaisir à
Brian ça ).

Pam

______________________________________


A cause de la dépendance de Steve au Redbull?
Sérieusement, on peut comprendre ce qu'il veut dire quand il dit qu'ils n'avaient que 19 ans et qu'ils doivent certainement se partager les torts. A cet âge là, dans un  groupe, on ne cherche
pas la médiation, mais à s'affirmer. On va plus facilement au clash sans doute. Puis si vous observez bien Evaline, on devine un peu que la personnalité du chanteur n'est pas exactement la même que
celle de Steve.

Il parle aussi de cela dans cette interview (vers 4:35): "they kicked me out and I spent a year in the gutter" (bref, il dit carrément qu'on l'a degagé à coup de pied au c** et qu'il a passé une
année dans la misère, rien que ça!). Il est sans doute encore dans l'émotion de ce qui lui arrive et il doit avoir le sentiment d'une revanche prise, donc sans doute qu'il lui faudrait un peu de
recul avant qu'il nous dise ce qui a pu se passer, quoiqu'il n'a pas l'air d'être du genre à blamer quiconque ou à donner dans la polémique (c'est une impression bien sûr).










Une autre vidéo de "Steve alone on stage"? A vérone:











Nad


Ashtray-girl 24/07/2009 23:27

Arf! Il suffit que j'écrive un sujet sur le bonhomme pour que vous me coiffiez au poteau (et en beauté en plus)! C'est malin! Vous ne savez pas, par hasard, s'il existe une vidéo de sa prestation à Bruxelles justement?A plus les loulous!

Placebo Wordz, Paroles et traductions 24/07/2009 23:58


Oh mais on va lui trouver ça pardi à la d'moizelle!












Dois-je comprendre que tu as écris un article sur notre jeune éphèbe?

Il faut nous montrer ça ! J'aimerais bien moi aussi y aller de mon petit commentaire.


Nad