Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Fiona Brice, nikinphaser.com, janvier 2010

20 Janvier 2010 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #PLACEBO PRESSE

Article en anglais et en français Fiona Brice, nikinphaser.com, janvier 2010
(Traduction)
PLACEBO


Lire l'interview en version originale (anglais)

Traduction Pam


Placebo


Article en français

Niki Phaser : Battle for the Sun est le deuxième album de Placebo sur lequel vous avez travaillé après Meds. Comment avez-vous rencontré le groupe et comment en êtes-vous venu à collaborer avec eux?

Fiona Brice: Je connais le groupe socialement depuis de nombreuses années car  nous avons plusieurs amis en commun à Londres, et nous avions l'habitude de nous retrouver avant les concerts avant que Placebo ait un immense succès et que leurs tournées les emmènent ailleurs pour de longues périodes. Brian se souvient de m'avoir vu jouer du violon avec Michael J Sheehy il y a environ 10 ans au 12-bar club à Londres. A l'époque je jouais et je composais pour divers groupes, y compris Dream City Film Club. C'est une coïncidence, mais j'ai aussi fait partie du groupe Tram pendant un moment, et Bill Lloyd était dans ce groupe avant moi ! Le monde est petit ... Mais nos chemins musicaux ne se sont officiellement pas croisés avant que le groupe décide d'utiliser des cordes sur l'album Meds. Ils m'ont demandé d'écrire avec eux, et nous avons composé une musique et un son qui pouvait ajouter quelque chose aux chansons sans que ça les alourdissent. Ca a bien fonctionné et après ça j'ai collaboré avec Stefan sur les cordes pour l'album d'Hotel Persona.

NP: Etes-vous satisfaite de la façon dont le son obtenu en studio a été transposé dans les chansons sur scène ?

FB: Oui, je suis très satisfaite de la façon dont les chansons "à cordes" sonnent en live. Notre ingénieur du son est très bon et il a travaillé dur pour s'assurer que la combinaison des samples et du son de mon violon ait de l'effet sur scène. L'utilisation d'un violon électrique y contribue car le son d'un violon acoustique serait étouffé par tout le reste sur scène.

NP: Y at-il des chansons que vous aimez particulièrement jouer en live ?

FB: J'adore jouer Battle for the Sun. Je pense que c'est un morceau important pour le groupe et c'est exhaltant de le jouer. Every You Every Me et Special K sont incroyables aussi. Je redeviens une «fan» parce que j'ai toujours aimé ces chansons et ça me rappelle quand j'étais dans le public, plutôt que devant le public. Il est important de se rappeler d'où tu viens! Speak In Tongues est aussi très puissante. J'aime toutes les chansons du set pour des raisons différentes, et je découvre constamment de nouvelles choses en elles qui me gardent inspirée.

NP: Pouvez-vous nous citer quelques moments de la tournée qui vous ont semblé exceptionnels jusqu'à maintenant ?

FB: Jusqu'ici la tournée entière a vraiment été fantastique. J'ai trouvé le concert de Bucarest merveilleux (Je ne dis pas ça pour cette interview!). Nous étions tous de bonne humeur par cette chaude journée d'été, et le public a été si énergique et si heureux, je pouvais vraiment sentir son enthousiasme et son amour sur scène, c'était assez émouvant. J'ai vécu une grande expérience à Mexico et j'ai aussi aimé les concerts au Roundhouse à Londres et à l'O2. Mis à part les concerts, certaines de mes expériences préférées viennent du fait de voyager. Nous avons visité les pyramides de Teotihuacan (Mexique) qui est un endroit vraiment impressionnant. Visiter Tokyo pour la première fois, c'était excitant, comme d'arriver à Rouen (France) après minuit et tourner à un coin de rue pour découvrir la cathédrale gothique dans la brume et éclairée par la lune. Je suis tombée amoureuse de Lisbonne aussi.

NP: Quels seraient les aspects de la tournée que vous aimez le moins?

FB: Etre en tournée peut devenir difficile quand vous êtes malade, car vous n'avez pas le temps de récupérer. Nous tombons tous malade de temps en temps, et il peut être difficile de jouer lorsque vous ne vous sentez pas bien. J'essaie de garder de bonnes habitudes de vie sur la route pour éviter ça, mais le décalage horaire et la fatigue ont raison de vous parfois. Les aéroports, les vols et les annulations de vol peuvent être une source de stress aussi. Voyager en tourbus c'est l'idéal ! Mais vraiment, je n'ai absolument pas à me plaindre parce que je joue de la musique, je parcours le monde, je me sens privilégiée.

NP: Quand on vous a demandé de faire la tournée avec Placebo, vous avez accepté sans réfléchir ou il a fallu vous convaincre ?

FB: Je n'ai pas eu besoin que l'on me convainque ! Après avoir joué à Angkor Wat (Cambodge), je savais tout de suite que je voulais faire la tournée. Qui ne voudrait pas partir en tournée avec Placebo ? C'est un groupe de scène incroyable !

NP: En théorie, si on vous demandait de rejoindre Placebo en tant que membre permanent, seriez-vous d'accord?

FB: Evidemment, ce serait un honneur d'être invité à rejoindre le groupe comme membre à part entière, mais c'est inutile car je suis très satisfaite de ma position actuelle dans le groupe.


Fiona Brice, nikinphaser.com, janvier 2010

Source : www.nikinphaser.com



Retour Presse

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Ling 22/01/2010 17:22


perso j'aimerais bien qu'on l'ejecte du groupe parceque la partie violon en live je n'aime pas du tout et meme en studio j'aime pas


Cate 20/01/2010 23:56


C'est clair qu'elle est classe Fiona, elle a une belle aura sur scène, elle apporte beaucoup visuellement et musicalement parlant aux concerts, mais je vois pas Placebo lui demander de devenir un
membre permanent, s'il voulait passer à 4, ça ferait longtemps qu'ils aurait demandé à Bill !


Nathalie 20/01/2010 20:30


Merci pour la traduction, c'est intéressant de voir qu'elle a déjà assisté à des concerts de Placebo en tant que fan et qu'elle aime ce qu'elle fait. Fiona Brice apporte un côté classe à Placebo
qui est intéressant et j'aime beaucoup les ajouts de cordes sur scène.