Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

Interview Brian Molko, Tripple J, 21 février 2010 (Traduction)

22 Février 2010 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #PLACEBO PRESSE

Brian Molko, Tripple J, 21 février 2010
(Traduction)
PLACEBO


BRIAN MOLKO

Article en français
Traduction de l'interview : Pam

Zan Rowe : Bienvenue à Tripple J, bienvenue au Soundwave de Sydney.

Brian Molko : Merci, c'est sympa d'être ici.

Zan Rowe : C'est vraiment agréable de t'avoir de retour en Australie une fois de plus, un endroit où tu es venu à de nombreuses reprises. Est-ce que c'est un peu comme une seconde maison pour toi ?

Brian Molko : Et bien, si c'était une seconde maison, ce ne serait probablement pas si loin, tu sais ! (rires)

Zan Rowe : Tu ne peux pas arriver ici juste en tournant au coin de la rue ! (rires)

Brian Molko : Exactement, tu sais, je pense que je passerais bien plus de temps ici parce que j'aime tellement cet endroit, si c'était pas aussi chiant pour venir. J'ai un problème avec l'avion, je deteste vraiment ça donc...

Zan Rowe : Que fais-tu pour te calmer les nerfs quand tu montes dans l'avion ?

Brian Molko : Sédatifs. (Rires) Je dois prendre des calmants tu vois.

Zan Rowe : As-tu remarqué si le public de Placebo à changé depuis la dernière fois que vous êtes venus en Australie ?

Brian Molko : Ouais, tu sais, chaque fois que tu reviens, il y a toute une nouvelle génération de jeunes de 15-16 ans qui se mettent au premier rang et qui ont découvert le groupe avec le dernier album, et ceux qui nous ont découvert avant et qui étaient là lors de la tournée précédente sont un peu plus loin dans le public mais sont toujours là. Donc ça reste transgénérationnel.

Zan Rowe : ouais, ça doit être très excitant pour vous, ça doit vous permettre de garder l'énergie intacte de voir ça...

Brian Molko : Absolument, ces types qui ont la trentaine sont capable d'écrire des chansons dans lesquelles des gens qui ont 15 ans se retrouvent , d'un point de vue professionnel, c'est très gratifiant, tu vois.

Zan Rowe : Toucher toutes les générations avec chaque album, tu dois adorer ça. Eastern Creek Raceway, c'est là que l'on diffuse en live le festival Soundwave de Sydney, c'est un lieu splendide et je sais que tu es très excité à l'idée d'y jouer.

Brian Molko : Je ne peux plus me contenir. (rires)

Zan Rowe : Battle For The Sun est sorti et vous avez joué un concert à Angkor Wat, un temple cambodgien du 12ème siècle. Comment avez vous réussi à obtenir ce lieu pour Placebo ? C'est incroyable !

Brian Molko : Ce n'est pas vraiment ça et c'était avant la sortie de notre nouvel album. On était en plein mixage de Battle For The Sun quand on a reçu un appel. Ce concert était organisé par un groupe de gens nommés MTV EXIT, c'est une oeuvre de charité liée à MTV. Ce que l'on essaye de faire, c'est sensibiliser les gens sur cette plaie qui existe et qui est la traite des humains. Donc chaque année, environ 2,5 millions de personnes sont enlevées, achetées et revendues au marché noir comme esclave sexuel, serviteur ou pour travailler  dans des ateliers clandestins. Nous nous sommes impliqués dans MTV EXIT, parce qu'on était choqué en tant qu'être humain et on voulait faire quelque chose pour ça.  Et il s'est trouvé que le concert qu'ils nous proposaient de faire était devant ce temple bouddhiste du 12ème siècle au Cambodge, que j'avais déjà visité en tant que touriste et j'ai trouvé que c'était l'un des endroits les plus beaux, les plus grandioses que j'ai jamais visités.  Il s'avère également que nous sommes le premier et peut-être le dernier groupe de rock à jouer devant ce lieu. Alors on a interrompu le mixage de l'album et on a pris l'avion pour le Cambodge pour y participer. Et avec un peu de chance, on devrait en faire plus avec MTV EXIT cette année, avec un peu de chance au Vietnam et peut-être en Serbie, parce que tout ça commence en Asie et en Europe de l'Est, je veux parler de la traite des humains. Nous étions totalement sidérés et choqués de voir que l'esclavage existait toujours dans notre société moderne soit disant civilisée. Et si on peut faire quelque chose pour aider à y remédier, alors c'est quelque chose de positif. En tant qu'être humain, je ne comprends pas comment... je ne comprends pas comment les gens peuvent se battre le vendredi soir dans un pub, alors encore moins comment on peut acheter et vendre un autre humain.

Zan Rowe : C'est la seule cause dans laquelle Placebo est impliqué où bien celle-ci en particulier vous passionne ?

Brian Molko : Tu ne peux pas t'éparpiller dans pleins de choses. Je crois qu'il faut que ça te touche en tant qu'être humain et tu dois vraiment y croire pour t'impliquer.

Zan Rowe : Est-ce qu'il te reste des choses sur ta liste de trucs à faire en Australie ? Est-ce que tu viens encore ici en te disant "Je dois vraiment visiter cette réserve sauvage ou ce musée ou aller sur cette plage en particulier", il reste quelque chose que tu as vraiment envie de faire cette fois-ci ?

Brian Molko : Tu sais, j'ai l'habitude d'aller à la plage, souvent, ce qui va surprendre beaucoup de gens je pense. En tant que groupe, nous essayons d'encourager les gothiques à bronzer. C'est peut-être une autre cause dans laquelle nous nous impliquons. (rires)

Zan Rowe : Faire bronzer les gothiques ?

Brian Molko : Je me souviens avoir participer à une séance de dédicaces une fois, en Australie, une fille s'est approchée et elle était si pâle, elle était carrément blanche. On était assis là en shorts à signer des CDs. Alors je lui ai dit "hé tu devrais vraiment aller  bronzer à la plage !" Elle a dit "Mais ça n'irait pas avec mes vêtements !".

Zan Rowe : Placebo se bat pour tous les gothiques du monde, sortez, allez au soleil ! Et vous les gars vous allez vraiment bronzer sur scène, c'est une journée très ensoleillée. Je dois te laissez y aller pour te préparer à monter sur scène !



Brian Molko, Tripple J, 21 février 2010



Retour Presse

PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

electromagna 23/02/2010 00:06


Merci de ta traduction
Je lavais écoutée en anglais et j'avoue ne pas voir compri ce qu'il disait sur les gothique ,mais maintenant, c'est beaucoup plus clair =)


Essila 22/02/2010 14:52


"En tant que groupe, nous essayons d'encourager les gothiques à bronzer. C'est peut-être une autre cause dans laquelle nous nous impliquons. (rires)"

Mdrr! Il était en forme Brian ce jour là!
Merci beaucoup pour la traduction =)


Placebo Wordz, Paroles et traductions 22/02/2010 15:29


Oui, faut reconnaître que ces derniers temps, les gothiques en prennent plein la figure grâce à Placebo .

Pam


Emily 22/02/2010 13:02


Merciiiiiiii !