Placebo Wordz, paroles et traductions des chansons de Placebo

News 04/07/2010 : Brian Molko fête la présidence belge de l'UE

4 Juillet 2010 , Rédigé par Placebo Wordz, Paroles et traductions Publié dans #L'actualité de Placebo

Brian Molko fête la présidence belge de l'UE
NEWS : l'actualité de Placebo
04 juillet 2010

Placebo

  
C'est avec une reprise de "Across The Universe" des Beatles et de "Ne Me Quitte Pas" de Jacques Brel que Brian Molko s'est illustré sur scène hier soir, à l'occasion d'un concert gratuit organisé pour fêter l'arrivée de la Belgique à la présidence de l'UE.
C'était à suivre à la télé belge, mais la RTBF vous propose une séance de rattrapage sur son site, la vidéo est également visible sur la chaine You Tube officielle de Placebo.

La performance, somme toute assez laborieuse, ne laissera probablement pas un souvenir impérissable, mais le leader de Placebo semble en tout cas se faire plaisir sur scène.

Source : www.rtbf.be
Placebo Wordz, paroles et traductions


PLACEBO de A à Z

ACCUEIL

Partager cet article

Commenter cet article

Amel 18/11/2011 20:19


Moi au contraire, je trouve la chanson de Brel beaucoup plus réaliste ainsi : il alterne des phases douces et des phases violentes, comme quelqu'un qui essaie de retenir l'etre aimé en tentant à
la fois de l'attendrir à la fois de le menacer, quelqu'un de désespéré, frustré, blessé, en colère...

Cat 08/07/2010 22:47



J'avoue que j'appréhendai de voir la prestation de BM. En fait, j'ai été agréablement surprise. J'ai aimé les 2 chansons si différentes. L'interprétation de "Ne me quitte pas" m'a beaucoup touché
bien que ce soit une chanson dont je ne raffole pas vraiment. Je crois que beaucoup de personnes attendaient de BM une vague imitation de Brel et ont été déçu. Pour moi, c'était réussi. BM a
fait passé son plaisir d'être sur scène et son émotion. Que demander de mieux ? Encore merci les filles pour tout votre travail. 



Leeloo 05/07/2010 19:05



Je tiens juste à préciser qu'il me semble qu'il y avait peu de fans de Placebo dans le public, cependant je pense que le public a très bien réagit à sa prestation. Mais sur une chanson telle que
"Ne me quitte pas", qu'attendez vous du public? :)



Placebo Wordz, Paroles et traductions 05/07/2010 19:30



Je ne doute pas une seconde que sur place le spectacle n'avait rien à voir, mais c'est une bonne chose de le rappeler :) . Sur Brel effectivement, hormis un silence respectueux, il n'y a rien à
attendre, mais sur Across The Universe, on peut imaginer sans mal l'effet d'une reprise en choeur du refrain largement encouragée par Molko, mais peut-être que le public ne connaissait pas bien
la chanson, ou alors ça ne s'est tout simplement pas entendu sur le streaming.

Pam


 


________________________


 


Moi je comprends tous les arguments, parce qu'ils sont justifiés, et que ça ne dépend que de ce qu'on attend d'une reprise. Et ça, ça dépend déjà beaucoup de son avis sur les versions originales.


Les reprises sont un exercice très risqué.


 


Nad



Leeloo 05/07/2010 19:02



Il fallait peut-être être sur place pour apprécier à fond, pour moi ce fut un moment vraiment magique. L'ambiance générale et le spectacle magnifique (feu d'artifice, danseurs, etc...) ont
certainement rendu ce moment encore plus magique. Mais cela me fait toujours le même effet en regardant la vidéo, certes il y a quelques maladresses parfois mais la reprise des Beatles est
sublime, et pour la reprise de Brel, n'oublions pas que le français n'est pas non plus sa langue et qu'il a tout de même fait quelque chose d'exceptionnel. En tout cas, sur place, c'était
exceptionnel.



Placebo Wordz, Paroles et traductions 05/07/2010 20:50



Je ne doute pas que sur place, ça soit d'une autre dimension.


Ce n'est que mon avis, mais moi j'ai vraiment aimé. J'adore pourtant les Beatles et Jacques Brel. Pour les Beatles, j'ai adoré. Pour Brel, c'était très risqué et courageux. Et à mon humble avis
il ne s'en tire pas mal, puisque souvent, quand on reprend Brel, on a tendance à voir des interpétations qui se veulent boulversantes en singeant le genre très particulier des chanteurs réalistes
du siècle dernier, et en faisant de la surenchère dans le pathos.


C'est souvent plus ridicule qu'autre chose.


J'ai bien aimé parce qu'il n'a pas essayé de rendre le truc plus pathos et dégoulinant comme beaucoup avant lui, parce qu'il n'a pas essayé d'imiter le talent de comédien de Brel qui savait faire
vivre sur scène ses chansons et pour cause, ce sont les siennes, ce sont ses histoires. 


 


Nad



cath 05/07/2010 16:06



Non Brian je ne te quitterai pas!!! Je trouve certains des commentaires un peu sévères... mais bien argumentés. Je ne suis ni fan de Brel (sauf de ses textes) ni des beattles mais l'
interprétation de BM a le mérite d'être très personnelle et sincère, s'il simule, il est très fort car il semblait vraiment ému à la fin de Brel.En toute subjectivité je n'ai pas trouvé qu'il
criait mais qu'il exprimait son émotion. Cela m'a touché. En plus, s'essayer dans des genres aussi éloignés (en apparence) que celui de Placebo est plutôt courageux et intelligent de sa part.
Certes c'est risqué, surtout vis à vis des puristes... En plus, il n'a pas été accompagné par le public qui semblait particulièrement apathique. Bref c'est un moment très agréable.
Merci pour l'info.